Les trouvailles

Restaurer une vieille bâtisse réserve toujours des suprises !

Bonnes ou moins bonnes, comme les murs qui s'écroulent par exemple ouch !, mais voici un petit palmarés de nos trouvailles ;-)

 

Quelques anciens habitants, âmes sensibales s'abstenir ;-)

Toutânkhamon version écureuil.

Le pauvre !!! Trouvé dans l'espace du double plancher de la salle de cours (et oui, il y a double plancher ! Au moins on ne passera pas à travers !), ce petit écureuil a habité ici visiblement assez longtemps pour stocker nombres de  noix et autres pommes de pin. Bichette ...

Mais ça surprend toujours ce genre de découverte au milieu des kilos de poussière accumulée au fil des années quand on entreprend de tout nettoyer...

Dsc 0280 1

Sa copine la souris ... 

Dsc 0095

Une petite devinette : comment sait-on qu'une maison est humide ?

Réponse : quand on trouve une grenouille !

Et comment sait-on que l'on a résolu le problème d'humidité ?

Réponse : et bien ... quand même la grenouille est sèche !!!

Dsc 0136 3

Chat ou lapin ? En fait je ne veux même pas savoir ouhhhh !! Restes trouvés sous le plancher de l'atelier du bas, quand on a démonté l'ancien planché pourri pour le refaire ...

Dsc 2840

Des trouvailles plus sympathiques 

Sous le plancher de l'atelier du bas, outre ce pauvre chat (lapin ?), nous avons trouvé des anciennes pièces de monnaie. Des Napoléons, oxydés et rongès par ces années passées dans la terre humide, des monnaies étrangères aussi (d'Italie) et même une médaille représentant Jeanne d'Arc.

Aucune valeur, si ce n'est celle que leur présente représente à elle seule, témoignage d'un passé lointain. C'est étrange et surtout troublant, on réalise soudain que d'autres personnes, il y a de cela bien longtemps, étaient en ces lieux, y vivaient leur quotidien. 

Dsc 0112

Dsc 0111

Dsc 0101

Dsc 0107

 

Screenshot 2016 08 18 21 59 22       Screenshot 2016 08 18 21 59 36

La médaille :

Dsc 0105

Dsc 0109

Lors des travaux dans l'atelier du haut et des modifications apportées à la pièce pour installer l'évier, j'ai trouvé une pièce de 1636.

Elle était sous l'escalier qui mène aux combles, sous la vieille tomette et son lit de terre. 

Aucune valeur là non plus, sans quoi c'est depuis une plage de sable blond sous les tropiques que je rédigerais ces pages !! Mais une preuve, s'il en fallait, que cette bâtisse est très ancienne.

Screenshot 2016 08 10 22 20 53

Screenshot 2016 08 10 10 55 45 Screenshot 2016 08 10 22 19 27 Screenshot 2016 08 10 10 56 20

Lors de la restauration des salles de cours de l'étage, il a fallut sonder le sol à l'aide de notre détecteur de métaux afin de ne pas risquer de déteriorer d'éventuelles canalisations. Des résonnances nous ont informé de la présence de monnaie. Aprés avoir percé le plancher pour nous appercevoir qu'en fait il y a double plancher et que la pièce est en réalité entre le plancher d'origine, le plus ancien, et le plafond en plâtre du rez-de-chaussé, c'est par ce plafond que finalement on recherche la pièce. Quelques trous, qu'il faudra évidemment reboucher propremment, et c'est une pièce d'un franc en argent de 1899 qui tombe. 

Le premier trou ne laisse accès qu'à un vieux clou ... bon, ok, on en fait un autre ! 

Dsc 0084

La voilà cette coquine, bien cachée dans la poussière. Un franc en argent de 1899.

Dsc 0087

Dsc 0086

Dsc 0099

La bâtisse, je le redis, est donc très ancienne. Quelques éléments de son passé fastueux existent encore. 

Les voûtes de la salle de nettoyage des outils de la salle d'émaillage :

Dsc 1991

Dsc 1467

Et celles de la pièce située juste au dessus, qui sera mon bureau :

Dsc 2003

Dsc 2008 Dsc 2001

Les portes voûtées :

Sous des couches de peinture et de crêpi, des portes voûtées tout en granit. Pas simple à enlever tout ça ! 

Dsc 2779 Dsc 2865 Dsc 0141 3 

Autrefois, les murs étaient enduits et directement décorés par des fresques dont il ne reste malheureusement que quelques discrets vestiges. Mais ils témoignent d'un savoir-faire inouï ! Je décide donc de les conserver, de les protéger du temps, par respect pour les artistes qui les ont fait. L'art, ça se respecte !

Dsc 0002 3 Dsc 0003 3

 

 

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 16/03/2017